La beauté au masculin

<

>

Gynécomastie

Qu'est-ce que la gynécomastie ?

La gynécomastie est le développement excessif des glandes mammaires chez l’homme. Elle est généralement peu ou pas douloureuse, mais elle peut parfois s’accompagner d’une sensibilité de la poitrine.

 

La gynécomastie est très fréquente mais souvent mal vécue, en particulier à certaines périodes de la vie : au moment de la puberté où elle disparaît généralement en moins de deux ans. Chez l’homme adulte, la gynécomastie survient dans 30% des cas environ.

 

La cause de la croissance anormale des glandes mammaires reste la plupart du temps inconnue, elle est alors dite gynécomastie essentielle. Toutefois, avant de pouvoir l’affirmer, il faut pratiquer un bilan complet, à la recherche d’une éventuelle cause pathologique ou médicamenteuse. Il est nécessaire de pratiquer une prise de sang, une échographie et/ou une mammographie pour préciser la composante glandulaire et éliminer une tumeur.

 

La gynécomastie est souvent à double composante, glandulaire et graisseuse.

 

Parmi les causes pathologiques, les maladies qui sont susceptibles d’entraîner une gynécomastie, il faut citer :

  • L’obésité.
  • Une pathologie hormonale.
  • Les tumeurs du testicule, de la surrénale, de l’hypophyse, du poumon.
  • Une tumeur du sein.
  • Maladies du rein, de la thyroïde.

Bilan de gynécomastie

Votre médecin traitant, travaillant en collaboration avec votre chirurgien, réalisera :

  • Une palpation des testicules.
  • Une radio pulmonaire.
  • Une échographie abdominale.
  • NFS + VS, Glycémie, Bilan lipidique.
  • ASAT + ALAT + Gamma-GT.
  • T3 T4 TSH.
  • FSH + Testostérone.

Cure de gynécomastie

Le traitement chirurgical de la gynécomastie s’adresse particulièrement aux formes gênantes par leur volume ou leur sensibilité, ainsi qu’aux gynécomasties psychologiquement mal vécues.

 

En complément d’une lipoaspiration, la glande mammaire est retirée chirurgicalement. Lorsque la peau est élastique, et que la gynécomastie est modérée, ce qui est la majorité des cas, toute l’intervention peut être réalisée par une incision courte et discrète, hémicirculaire à la frontière de l’aréole. En revanche, lorsqu’il existe un excès important de peau, les incisions seront horizontales, plus ou moins longues, situées au niveau des aréoles.

 

La cure chirurgicale d’une gynécomastie est une intervention partiellement prise en charge par la sécurité sociale.

 

L’intervention est pratiquée sous anesthésie générale. Elle dure de 1 à 2 heures. Un drainage aspiratif ainsi qu’un pansement compressif sont mis en fin d’intervention.

 

La douleur postopératoire est habituellement minime. Dans tous les cas, elle est facilement contrôlée par les médicaments antalgiques usuels.

 

Œdèmes et ecchymoses seront mieux contrôlés par un vêtement compressif, à conserver un mois. Les rares complications sont les troubles cicatriciels, infection et hématome. La cure de gynécomastie est une intervention efficace avec un taux de satisfaction important.


Commentaires



Votre prénom et ville (ex : Elisabeth de Paris) :

Email :

Votre question :